Giuseppe est un prénom masculin. Il est la forme italienne du prénom Joseph. Il vient de de l’hébreu “yôsep”, qui signifie : “Dieu ajoute”  et se fête le 19 mars. Dans l’histoire biblique, Joseph charpentier à Nazareth, est un homme juste et croyant. Il doit faire preuve d’un esprit d’ouverture et de foi pour croire sa fiancée Marie, lorsqu’elle lui annonce qu’elle est enceinte par l’intervention de l’Esprit Saint et qu’elle enfante le fils de Dieu, le messie attendu…

Outre Geppetto…

Il existe de nombreux diminutifs rattachés à ce prénom. Ce procédé lexical ajoute à un mot l’idée de petitesse ou de fragilité. Il est aussi fréquemment utilisé pour ajouter une nuance affective, caressante au mot considéré. Quelques dérivés étymologiques également tendant à le féminiser comme Giuseppina.

Quelques Giuseppe célèbres!

Comment oublier le Gepetto de notre enfance ? Vous savez celui qui a fabriqué Pinocchio ! Il y a aussi d’autres Giuseppe bien connus que l’on ne surnomme pas Gepetto.  A commencer par Giuseppe Garibaldi qui fut un homme politique et un patriote italien du 19è. Il est considéré, avec Camillo Cavour, Victor-Emmanuel II et Giuseppe Mazzini, comme l’un des « pères de la patrie » italienne. Il y a aussi Verdi. Ce compositeur italien dont l’œuvre, composée essentiellement d’opéras, unissant le pouvoir mélodique à la profondeur psychologique et légendaire, est l’une des plus importantes de toute l’histoire du théâtre musical. Un cinéaste aussi Giuseppe De Santis parmi les plus marquants du néo-réalisme des années 1940. Ses films sont ponctués d’appels ardents à la réforme sociale. Sans oublier les sportifs. En 1950, au volant d’une Alfa Romeo, Giuseppe Farina devient le tout premier champion du monde des pilotes de Formule 1. Giuseppe Beghetto lui s’illustre en spécialiste de la vitesse sur piste, il a été trois fois champion du monde de cyclisme en 1965, 1966 et 1967. Il a également été champion olympique de tandem avec Sergio Bianchetto aux Jeux de 1960 à Rome.